AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Attaque de voleurs ??? [pv Waki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
{& Newbie
On Eldohlia
avatar
. Féminin . 11
. 19/05/2007

ID Eldohlien ( cliquez )
MessageSujet: Attaque de voleurs ??? [pv Waki]   Dim 9 Sep - 17:19

Quoi de mieux que se promener tranquillement au bord de l’eau les pieds s’enfonçant lentement dans le sable après un long et fatigant voyage ? La bibliothèque peut-être…Mais la jeune femme ne l’avait pas trouvé à vrai dire…Toute nouvelle dans cette immense ville, elle avait arpentée sans succès les rues et les ruelles qui formaient un vrai labyrinthe.

Sans s’énerver, vu qu’il était très compliquée de la déstabiliser, Egwene avait changée d’itinéraire et avait prit le chemin de la plage, plus facile à trouver qu’un bâtiment parmi tant d’autres ! Revêtu comme à son habitude d’une longue cape à capuche qu’elle avait rabattue sur sa tête, seul le quelques mèches échappaient à cette « cachette ». La magicienne ôta ses bottines de cuir et marcha jusqu’à l’eau. Là, pour la première fois depuis qu’elle était arrivée, elle quitta sa cape et révéla une longue robe bleutée et argentée qui lui arrivait juste en dessous des genoux. Elle laissa sur le sable chaud sa pelisse dans laquelle se trouvait son argent mais garda sa ceinture qui dissimulait sa marionnette et des herbes de toute sorte et de tout pouvoir. Sans attendre, elle fit quelques pas dans l’eau et un frisson lui parcourut l’échine. A cette époque de l’année, l’eau n’était pas vraiment chaude mais elle appréciait tout de même ! Depuis combien de temps ne s’était-elle pas vraiment lavée entièrement ? Bien entendu, son hygiène était tout de même bonne mais elle n’aurait pas dit non à un bon bain ! Egwene pourrait sûrement subvenir à ce besoin lorsqu’elle aurait déniché une auberge où passée la nuit ! La jeune femme ferma un instant les yeux, laissant l’odeur de l’eau salée emplir ses narines. Puis, elle avança encore un peu jusqu’à avoir de l’eau jusqu’à la taille, sa robe flottant plus ou moins à la surface.

Soudainement, elle ouvrit les yeux et fit demi-tour, un bruit l’avait alertée, sa cape ainsi que son argent avaient disparu ! Fronçant les sourcils, elle siffla un moment afin d’appeler Araignée, qu’elle avait finalement gardée ! Mais elle devrait sans séparer tôt ou tard. Un hennissement paniqué retentît mais la jument n’apparût pas. Egwene sortit de l’eau en sondant les alentours d la plage, à plusieurs mètres de la plage se trouvait des arbres. Il y avait quelque chose ou quelqu’un là-bas…Ne paniquant pas (bonne vieille habitude), elle parcourut la plage du regard et aperçut quelques empreintes sur le sol, assez éloignées les unes des autres pour dire que l’homme avait courus…Oui, c’était un homme, la taille des empreintes étaient bien trop grandes pour être celles d’une femme. Sans attendre, elle ramassa son bâton qui avait été laissé là, il ne devait pas le trouver à son goût ! Elle marcha d’un pas rapide jusqu’aux arbres et écarta quelques branchages pendant quelques mètres avant de se retrouver au milieu d’une clairière. Elle se sentait mal…Comme épiée. De nouveau on put entendre un hennissement affolé.

Son bâton à la main, elle se retourna vivement et un bouclier de défense apparut au moment où un homme sautait d’un arbre armé d’un poignard afin de l’égorger à première vue. L’homme s’écroula sur le sol mais reprit rapidement ses esprits afin de la charger de nouveau, attrapant sa marionnette, l’objet s’anima et se plaça devant la magicienne comme si elle volait. Une lumière bleutée sortait des yeux de la poupée sous une capuche. L’homme courut jusqu’à elle et abattu une épée qu’il avait sortit de son fourreau pendant sa course, parant le coup de son bâton la jeune femme eut une petite grimace sous la force qu’avait son adversaire. Un faisceau lumineux traversa la poupée afin de distraire son ennemi tandis qu’elle lui assenait un coup dans le genou droit. Il plia la jambe et elle eut donc le temps de reculer afin de créer un bouclier autour d’elle. De plus, trois autres personnes avaient débarquées, l’une tenant ses affaires. Le visage étrangement serein, la jeune femme commença à parler.


« Le monde est-il s pauvre que vous vous en prenez à une faible femme pour quelques sous. . . »

Un de ces agresseurs barbus et d’une hygiène loin d’être respectable lui répondis d’une voix grave voir caverneuse.

« Faible femme tu dis ! C’est quoi c’te lumière ? »

Toujours concentrée afin de garder le bouclier en place, les quatre hommes tournaient autour en le touchant comme si ils essayaient de trouver une faille.

« Réfléchissez et vous trouverez la lumière qui illuminera le chemin de la réponse ! »

Tout en lâchant ces mots, elle se déconcentra quelques secondes afin de créer une brèche dans son bouclier là où un brigand se trouvait. Elle le frappa à la tête de son bâton de quoi le sonner quelques minutes puis désintégra complètement sa défense avant de partir en direction de la plage. Là-bas, elle aurait une meilleure vue sur ses adversaires et aurait plus de place afin de se défendre. Dans le meilleur des cas, elle pourrait aussi aller dans l’eau pour que ses ennemis l’attaquent au ralenti ! Sans s’arrêter de courir, elle entendait les trois hommes encore debout la suivre et commencer à la rattraper. Nan mais…elle devait tout de même penser à acheter un pantalon ! Parce que courir en robe…ce n’est pas super pratique ! Un hennissement rajouta un petit « plus » à l’ambiance plutôt énergique du moment. Egwene se retourna brutalement et plaça à la dernière seconde son bâton devant son visage et évita de se faire lacérer. Tout en parant, vu qu’elle ne savait pas vraiment se battre et que la défense était son point fort, elle reculait jusqu’à sentir l’eau rafraîchir ses chevilles, puis ses hanches et enfin le milieu de son ventre. Ouf, là, elle aurait plus de chance de s’en sortit.

Malheureusement, un homme passa derrière elle et la jeune femme eut seulement le temps de se décaler et reçu un coup de poignard dans le cou, le sang se mit rapidement à couler et donner une teinte rougeâtre à l’eau salée. Une grimace la dévisagea un instant car la plaie état plutôt profonde, sans attendre plus longtemps elle matérialisa de nouveau son bouclier afin d’être en sécurité. Son énergie commençait à faiblir, elle ne tiendrait pas longtemps et réfléchissait à une solution ! Quelque fois, elle tentait d’attendre ses adversaires qui semblaient en avoir sérieusement marre de cette protection à la noix qi les empêcher de terminer leur besogne ! Et les trois hommes donnaient de grand coup dans la barrière bleutée, se concentrant au maximum pour la garder en place, elle eut le malheur de voir apparaître le quatrième homme qui arrivait déjà dans l’eau.
Revenir en haut Aller en bas
Ino Kaï
{& Eldohlien/ne
Sans Guilde
avatar
. Masculin . 177
. 18/05/2007

ID Eldohlien ( cliquez )

. Sweet Melody .
:
190/250  (190/250)
:
190/250  (190/250)
:
MessageSujet: Re: Attaque de voleurs ??? [pv Waki]   Mar 11 Sep - 17:58

Wakizashi était perché dans un arbre , il chassait pendant les heures creuses de cette après-midi torride . Il venait de se confectionner une lance à l’aide d’un bambou finement taillé . Mizuki , sa fidèle tigresse était sensée rabattre le gibier , et si elle ne menait pas sa tâche à bien elle risquait fort de ne rien manger ! Fort heureusement le jeune Elfe noir était à l’abris du soleil , en effet celui-ci était aux zéniths , et par des journées comme celle-ci , l’étoile mère ne pardonnait pas … Mais ils y avait tout de même un désavantage à rester perché sur les arbres de la sortes , car la seul espèce végétal du coin était le cocotier , ses feuilles certes très appréciées pour le l’ombre ou encore la confection d’habitat , ses noies de coco pour leur fraîcheurs ainsi que leur chaire délicieuse … Mais ces salopries de cocotiers n’ont pas de branches ! Ce qui complique considérablement la chose !

En effet le jeune homme enlaçait le tronc de ses cuisses de l’arbre sur lequel il se tenait , et avait la tête penchée dans le vide ; sous son poids , le cocotiers se couchait quelque peu , il l’avait justement attaché à l’aide d’une grosse ficelle à un gros cailloux , car sinon il n’aurait pu monter à la verticale . Il humait l’air , anxieux , impatient , il n’attendait qu’une seule chose , sa cible , la moindre odeur , le moindre bruissement , son bras était arqué , prêt à se détendre sous les commandes des terminaisons nerveuses .
Soudain , un frottement ; qu’était-ce donc ? Waki ferma les yeux , afin de desceller la moindre once de vie , afin de ressentir les frottements de l’air ainsi que les déplacements que celui-ci laisse distinguer lorsqu’il est traversé par une quelconque matière solide . Le calme absolu ne régnait sur ces contrées abandonnée par la civilisation , il pouvait entendre les vagues qui déferlaient sur le sable chaud , les cigales , frottant leur pattes arrières , émettant un son qui brouilles aisément les pistes . Il fallait faire abstraction de toute ces nuisances sonore , il ne pouvait se permettre de se laisser distraire ; il fit lentement le vide à l’intérieur de lui , il arriva qu’à ne plus sentir que sa respiration , une respiration sereine et posée , il pouvait détecter les battements cardiaques de l’animal , il calqua lentement son rythme cardiaque sur le celui du bestiaux .

Un quadrupède … un mammifère … un mal … des sabots , des défenses , un poil dure et rêche . Humm ayant procédé de la sorte il pouvait en conclure qu’il avait à faire à un sanglier d’environ 120 kilos , arrivant à 14Heures , suivit de prés de Mizuki . Mais c’est alors qu’il était à l’apogée de sa concentration , qu’une présence se fit sentir , une présence humaine , féminine même , puis masculine , plusieurs présences masculines , il avait aussi autre chose , un objet inanimé qui semblait prendre vit . Une bataille ? Waki ouvrit les yeux , se cambra afin de regarder derrière lui et aperçut une femme attaquée par 4 hommes .


« tsss les lâches , ils ne méritent pas de vivre … »

Ceci étant dit , ce n’était pas ses affaires , bien que la jeune femme paraissait plus que charmante , il avait un sanglier à attraper ! Ce n’est qu’en suite qu’il se soucierait de la vie de la demoiselle ! Il plaça son bras gauche devant lui afin de faire un mouvement de balancier pour avoir encore plus de plus de puissance .

Mais pourquoi diable n’arrivait-il plus à se concentrer sur ce qu’il faisait , l’attraction pour le combat surpassait même son insatiable envie de manger ! c’était pour dire ! Toujours la tête à l’envers , cambré vers l’arrière le jeune homme observait le combat , la jeune femme se battait plutôt bizarrement ! Son combat paraissait assez désorganisait , de la lumière jaillissait dans tous les sens , sans trop de résultat ni de cohésion … Elle s’enfonçait dans l’eau , elle avait donc sans doute un semblant de stratégie en tête , il n’avait pas besoin d’aller l’aider , tant pis …

Soudain elle se fit toucher au cou , la blessure semblait plutôt importante ! Mince , la carotide était-elle touchée ? Plus le temps de réfléchir , s’en était trop de cette lâcheté ! C’était insupportable de regarder une scène comme celle-ci pour un virtuose du combat pour lui ! Il coupa sa corde qui le reliait au sol , le cocotier se braqua donc voilement dans le sens inverse en le catapultant dans les airs en direction de la mer . Il tenait toujours à le main son méchant bambou . A vrai dire il ne pensait pas viser si juste , il allait tomber sur un des quatre bandits , celui la même qui allait abattre son épée sur la jeune magicienne . Il arma son bras , une foi à portée de tire du voleur il effectua un demie tour sur lui même afin de gagner de la vitesse et détendit violemment son bras . Il heurta l’eau avec violence et une énorme gerbe d’eau s’en fit suivre . Il en ressortit comme un diable d’une boite afin de voir s’il avait belle et bien eut le brigand , Il était toujours debout ! Il n’avait tout de même pas raté ? ! Une fois la totalité de l’eau écoulée , il aperçu le bambou planté à la base de la nuque du vagabond , la puissance du jet avait était si violente que la moitié du morceau de bois ressortait par sa bouche , sous la violence de l’impact , la jeune femme avait était été maculé par le sang du voleur …

Celui-ci vint s’écraser dans l’eau raid mort , le sang se propagea rapidement se mêlant à l’eau salée dans laquelle ils évoluaient . Il fit un petit sourire à la magicienne et lui lança :


« Tu m’en vois désolé pour les dommages collatéraux du à cette attaque peu commune … Tu penses pouvoir terminer le vilain barbu à droite ? En tout cas tu as intérêt car les deux autres sont à moi ! »

Un sourire sadique vint naître sur le visage du jeune Elfe noir , ses deux assaillants étaient quelques peu surpris par cet assaut pour le moins pittoresque !
Se battre dans l’eau dérangeait Waki , ce n’était pas son élément ! La magicienne les avaient amené ici dans le seul et unique but de les combattre à distance , domaine dans lequel elle devait exceller ; mais le jeune homme était un combattant au corps à corps redoutable et ne pouvait donc pas se permettre de se laisser ralentir par l’eau . Il toisa les gardes et leur lança comme un défi :


« Vous ne m’avez pas l’air bien méchants tout compte fait , il est vrai qu’il ne faut pas beaucoup de tallent pour s’attaquer à une jeune voyageuse de la sorte … Je vous propose de vous éteindre sur terre , car s’il on reste ici j’aurais eut le temps de me faire dévorer par les crabes avant de vous voir sortir de votre torpeur … Venait donc à moi bande de larves ! ! »

Sur ces mots , le jeune Elfe noir retourna sur l’étendu de sable qu’il venait de survoler . Une foi le pied foulant la terre ferme , celui-ci dégaina son épée et la tendue droit devant lui en direction des gardes comme pour les provoquer . Ils n’avaient pas l’air si faible que ça tout compte faits , ils se ressemblaient étrangement , Serait-ce des frères ? Humm fort probable , ils n’avaient pour le moment prononcé aucun mot , rien qui ne puisse trahir un quelconque défaut , un point faible … Ils l’entouraient tous les deux , il plaça alors son épée de sorte à voir celui qui retrouvait derrière dedans , fort heureusement son glaive n’était pas trop sale , il pouvait voir clairement au travers .

Les deux briguants n’avaient visiblement pas l’air de vouloir faire le premier pas , chacun s’observait , bougeait lentement . Il ne pouvait pas faire le premier pas non plus car il leurs donnaient l’avantage , et comme il était plutôt impatient , il allait être poussée à la faute ! C’est pas bon !

Une odeur familière se fit soudain sentir , c’était Mizuki ! Elle avait sans doute dû deviner l’impasse dans laquelle se trouvait son maître . Elle sortit discrètement du buisson dans lequel elle se cachait elle se faufila discrètement derrière l’un des gardes attendant le signale de son maître . Celui-ci pris un Saï dans sa main droite , tenant toujours son épée à une main puis le jeta en l’air , distrait une fraction de seconde par ce geste impromptue , le voleur qui semblait être le moins expérimenté leva la tête , Mizuki , n’attendant que ça lui bondit dessus et lui mordit la cuisse , elle serra si fort les dents qu’elle lui arracha un bon morceau de viande ! Puis elle repartit se cacher ; Waki , profitant de cette occasion inespérée se saisit de son second Saï et le jeta sur le voleur déjà meurtrit . Le projectile vint atteindre le malheureux à la gorge , laissant par la même occasion s’échapper un flot de sang assez important . Le second ne se laissa pas distraire pour autant , il le chargea , dégainant ses deux épées lors de sa course . Waki se mit en garde , esquiva la première attaque , para la seconde , mais il n’avait pas anticipé le troisième gestes du vagabond , un coup de pied qui vint l’atteindre à l’abdomen , il fut contraint de lâcher son épée sous le choque . Son adversaire fou de rage hurla :


« C’était mon frère que tu viens de tuer ordure ! Va le rejoindre en enfer sans plus de délai ! ! »

Ha ! Waki se doutait qu’il y avait lien de parenté entre ces deux bonhommes , mais il n’était pas l’heure de se féliciter , il n’était pas en position de rire ! Il était à terre et le brigand venait de brandir ses deux épées ; il en entama sa descente , il visait habilement les points vitaux de Waki . Il y avait une chose que le garde n’avait pas prévu , le second Saï du jeune Elfe , en effet Waki le rattrapa au vol et le planta dans l’avant bras de son adversaire , il avait stoppé un coup qui aurait dû lui être fatal , mais la seconde épée du brigand vint se ficher dans son épaule , le clouant au sol . Il ne pouvait plus bouger et la douleur était insupportable !

Ce satané voleur se remit bien vite de ses émotions , sortit le Saï que Waki lui avait planter dans le bras et voulu le planter dans la tête de son propriétaire , autant dire que le jeune homme n’était que peu d’accord avec cette stratégie , ignorant la douleur , le jeune homme effectua une roulade arrière afin d’éviter le coup . L’épée était restée plantée dans le sable donc inutile de décrire l’état dans lequel se trouvait son épaule , elle était littéralement hors service . Fort heureusement aucune artères n’étaient touchées , mais il saignait tout de même abondamment ! il récupéra son épée , de sa main valide et poursuivi le combat !

Ce n’était pas une bataille facile qu’il livrait ici , les deux ennemis essayant de se déborder , mais ils n’y parvenaient pas ! Waki tenta alors un assaut frontal et irréfléchie presque kamikaze ! Il atteint le voleur à la cuisse mais la lame de celui-ci vint lui mordre la hanche ! Le jeune elfe noir étouffa un gémissement et railla :


« Ha ! Si nous continuons ce duel , nous courrons tous deux à notre perte , nous allons nous auto détruire ! »

Un sourire narquois naquit alors sur le visage du garde , de toute évidence il pensait la même chose , il se cura le nez de son gros doigt crasseux et répondit :

« Haha ! tu te défiles mon grands ! Tu abandonnes ? »

Abandonner ? Pff ce ne faisait même pas parti de son vocabulaire , à vrai dire il ne savait pas pourquoi il avait dit ça au garde … Mais bon il gagnait du temps ! Il prit un air plus jovial et enchaîna :

« Bien entendu je ne te ferais pas ce plaisir , cependant , je propose quelque chose : Shi-Fu-Mi ( pierre feuille ciseaux ) ! Le gagnant tranche la tête à l’autre ! »

Le vagabond parut dans un premier temps surpris , puis éclata littéralement de rire , Waki n’attendit pas sa seconde chance , il profita de l’ouverture pour soulager son adversaire de sa tête , celle-ci vint s’effondrer sur le sol avec un bruit mat , suivit de son corps . Le jeune homme était lessivé ! Il alla se caler contre un tronc en appuyant sur la blessure de son épaule et espérant que la jeune femme s’en sortait bien de son côté . Il se tourna vers Mizu et lui dit :

« Voilà ce qui arrive lorsque l’on se mêle de ce qui nous regarde pas … »
Revenir en haut Aller en bas
 

Attaque de voleurs ??? [pv Waki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•Mhyateî Keíyh Eldohlia• :: ✖ Archive RP 2oo9 :: #~ Les Terres Lointaines ~# :: ~¤ La Plage aux Rêves ¤~-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit