AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En quête de chaire bénite ... (LIBRE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
{& Eldohlien/ne
Sans Guilde
avatar
. Masculin . 31
. 15/09/2007

ID Eldohlien ( cliquez )
MessageSujet: En quête de chaire bénite ... (LIBRE)   Lun 26 Nov - 19:40

C'est en ce froid début d'hiver ,trés froid début d'hiver ,qu'arrivait l'heure de la messe du matin .Tout autours de la jolie église ,des bambins fesait des batailles de boules de neiges ,et oui ,car la premiére neige de l'année venait de tomber ,et la joie que prodiguait ce beau tapis blanc aux habitants de la ville devenait presque agacante .Apocalypse ,lui ,détestait la neige ,tous ce blanc le rendait nerveux ,et il préférait quant la neige était rouge ,rouge de sang ,et là où il passait ,c'est souvent ce qui arrivait .Tandis que les enfants continuaient à jouer ,les parents ,mais surtout ,grand-parents entraient dans l'église ,tous prets à vouer une fois de plus à vouer un culte pour une divinité qui n'éxiste surement pas ,mais aprés ,ils fesaient ce qu'ils voulaient de leurs vies .Dans l'église ,toujours c long silence mausade et à peine forcée ,il fesait toujours aussi froid que dehors ,et des ahuries se salissaient les genoux par terre ,les mains jointes ,d'autres encore attendaient que le curé arrive pour sy mettre ,une sacrée bande de rigolo ,heureusement que leurs enfants ,eux ,profitent vraiment de la joie de l'hiver, dehors .
L'eau dans les bénitiés était quasiment gelée ,des stalactites de glaces s'étaient formées au bout des statues ,des gargouilles et du nez de certaines personnes qui n'y avait pas prétée attention .Alors que le curé commencait son sermont ,tapis dans l'ombre ,tout en haut du clocher qui s'était abstenue de sonner ,ses rouages étant gelée ,une chose guettait depuis maintenant quelques heures ,patient comme un crocodile ,Apocalypse attendait le bon moment ,le moment où la messe commencerait ,pour attaquer ,sa proie prioritaire : le curé qui était assez grasouillet ,aprés bien sûr il s'occuperait des autres personnes ,mais ce gros lard bénit avait vraiment l'air savoureux ,un type de proie qui se fesait malheureusement de plus en plus rare .Tandis que le curée finnissait son verset ,une goutte de bave s'étant échapper du bout de la langue tranchante et ondulante d'Apocalypse ,venait de tomber et de s'éclater sur le crane chauve de l'homme d'église ,si bien que ce dernier ,se demandant qu'est-ce que c'était ,regarda en l'air ,mais ne vit rien ,que du noir ,normale ,Apocalypse lui était tombé dessus ,la gueule grande ouverte ,et lui goba la tête ,l'arrachant du reste de son corps en fermant simplement la bouche dotés d'innombrables dents tranchantes et pointues .C'est avec une gueule pleine de sang qu'Apocalypse rugissa tel un lion ,ce qui déclencha la panique générale des croyants ,et qu'il se mit alors au massacre ,se glissant dans une ombre pour réapparaitre devant la porte de l'église ,la seule issue de cette derniére ,condamnant ainsi ses occupants .C'est en 5 minutes qu'Apocalypse mutila ,tranchat ,broya ,puis empila les cadavres des pauvres gens qui étaient simplement venu assisté à une messe qui ressemblait à présent plus à un enterrement .Les murs étaient couvers de giclure de sang ,le sol en était d'ailleurs innondée ,des bras ,des jambes ,et même des têtes trainaient par ci par là ,les bénitiés ne contenaient plus que du sang ,et ,au millieu ,entourrée de débris de crucifix ,de statue et de bancs ,une grosse pile de cadavres déchiquetée ,qu'Apocalypse commenca tranquillement à entamer ,assis à côtés ,tel un Lion dévorant un buffle ,du sang dans les mains ,dans la bouche et de la chaire entre ses dents pointues ...
Revenir en haut Aller en bas
Lilo Jazzil
{& Eldohlienne
Admin'
avatar
. Féminin . 1059
. 29/08/2007
. Álmos

ID Eldohlien ( cliquez )

. Sweet Melody .
:
200/250  (200/250)
:
125/250  (125/250)
:
MessageSujet: Re: En quête de chaire bénite ... (LIBRE)   Jeu 29 Nov - 21:37

Lilo était arrivée en ville depuis déjà quelques temps mais l’envie de la connaître plus ne la prit que plus tard. Il faut dire qu’elle n’avait pas vraiment eut le temps de se poser pour jouer les touristes ! En cette belle journée d’hiver elle était partie tôt le matin profiter de l’absence de monde et de la fraîcheur matinale. Lilo a toujours aimé l’hivers, non pas pour le côté festif de la neige mais plus pour le froid revigorant, elle aime quand le froid est si fort qu’elle en a les rosies.

Elle avait donc flâné un peu en ville puis s’était écartée pour tomber sur les périphéries de la ville. Comme dans toutes les villes c’était toujours calme dès qu’on s’écarter un peu du centre on avait l’impression que tous les fous étaient au centre et qu’il avait laissé le reste pour s’échapper de leur vacarme et de leur pathétisme. Lilo trouve les humains pathétique, et oui elle reste envers et contre tout une elfe, les végétaux et les animaux lui inspire plus de respect que tous les humains réunis. Les humains sont sales, bruyants, ne respect rien et se croit au dessus de tout et tous…pas que les humains d’ailleurs la plupart des créatures vivantes sur cette terre semblent avoir oublier que tout ce qu’elles on elle le doivent à la nature. Et tout ça met Lilo hors d’elle.

Bref à force de marcher dans ses pensées elle arrive devant l’église sans vraiment la voir. C’est une boule de neige qui lui arrivant en pleine figure la fit remarquer sa progression. Lilo nettoya la neige d’un geste de la main et vit les enfants s’enfuir en riant…faites des gosses…elle n’est pas méchante au point de prendre mal la blague d’enfants mais ses réflexions précédentes l’avait mise d’humeur un peu ronchonne.
Puisqu’elle était là autant visiter l’église, qui sait l’architecture de celle-ci diffère elle de celle qu’elle a pu voir et elle pourrait peut être ainsi en apprendre un peu plus sur cette drôle de ville. Ouvrir les immenses portes en bois massif s’avéra plus dur que prévu mais elle insista avec force et conviction. Elle s’interrompu soudain en entendant le bruit de sa botte rencontrant de l’eau. Ce qu’elle découvrit effaça sa soif de connaissances.

Un carnage dans une église, un spectacle atroce presque digne de celui de son village il y a deux. La vision des corps amoncelés, déchiquetés, démembrés, les marre de sang tout cela, toutes ses images serrèrent le cœur de Lilo. Elle se revoyait à 17ans, le jour où elle a comprit qu’à présent elle était la seule survivante de sa famille et son village et que pour ça elle se devait de rester envie. Et ça, toutes ses douleurs elle les avait presque oublié, elle vivait insouciante se délectant de ses combats jouant avec sa vie et celle des autres. Alors qu’elle était orpheline et qu’elle était là pour apprendre, pour être la meilleure guerrière, la digne fille de son père et, un jour où elle serait prête, partir en chasse et venger les siens. Comme tout ceux ont tout perdu elle a se désir en elle et elle s’était laissée affaiblir, du moins c’est ce qu’elle croit à cet instant.

Lilo leva la tête et le vit. Cette chose étrange, un démon ou une créature, peut importe il est à l’origine de cette sanglante messe. Et il mange. Tranquillement. Lilo immobile n’osait bouger sachant que de toute façon il ne tarderait pas à la voir et sans doute à l’attaquer. Elle est réaliste ce n’est pas avec un arc et deux saïs qu’elle en viendra à bout, ses chances de survies reposent sur le fait qu’il n’est plus assez faim pour s’en prendre à elle…autant résumer à faible chances. Elle ne pouvait fuir non plus c’était un peu tard et puis sûrement pas dans ses habitudes. Bien…advienne que pourra, elle entra dans l’église sans autres forme de procédé,


-C’est de cette manière que vous ouvrez votre cœur au Seigneur ?


La chose savait-elle seulement parler…
Revenir en haut Aller en bas
{& Eldohlien/ne
Sans Guilde
avatar
. Masculin . 31
. 15/09/2007

ID Eldohlien ( cliquez )
MessageSujet: Re: En quête de chaire bénite ... (LIBRE)   Dim 2 Déc - 17:44

Alors que sa pile de cadavres avait diminuée d'un quart ,à peu prés ,Apocalypse fut interrompu pendant son diner par une créature de la foret ,que l'on nommait elfe .La seule chose qui était bien chez les elfes ,selon Apocalypse ,c'était leurs chaires tendre ,mais autrement ,il les détestait ,pour leurs arrogances ,leurs idéaux et surtout parce qu'ils ne se sous-éstimaient pas ,bien au contraire ,avec leurs airs hautains ,on pourrait croire qu'ils sont "supérieurs" aux autres races ,ce qui est faux .D'accord ils disposaient d'une grande beauté ,d'accord une intelligence plus grande que la moyenne ,d'accord ceci d'accord cela ,mais ils avaient aussi un point faible ,celui ,trés souvent ,frêle ,svelte ,pas vaiment taillées pour le combat ,le monstre aviat déja casser en deux avec une seule patte une bonne centaine d'elfe ,mais aprés il y avait leurs gout qui ratrappait tous ces défauts ,il se rapellait justement plusieurs festins dans des petits villages peuplées d'Elfe ,qu'il avait savouré avec ,parfois ,quelques uns de ses congénéres monstres ou démons ,il se rapellait d'ailleurs qu'il dût se battre pour garder sa part intacte .Cela fesait une dizaines d'année que le monstre noire avait découvert l'éxistence de ces petits villages ,souvent isolés d'ailleurs ,qui fesaient d'excellent casse croute .Quant on y repensait ,Apocalypse ne s'était pas joint à ses collégues monstres ,non ,il n'avait fait que les suivres ,on lui avait dit qu'ils se dirigeaient vers des villages elfiques qui lui était alors inconnue ,pour eux ,c'était l'occasion de remporter une guerre ,pour Apocalypse ,l'occasion d'un bon repas et d'un beau massacre .
Plongé dans ses souvenirs et dans son repas ,Apocalypse ne fesait plus trop attention à l'elfe ,et se demandait qu'est-ce qu'un être "supérieur" venait faire dans un sanctuaire fréquentez par beaucoup d'humains ,enfin ,à présent ,un monstre et une pile de cadavres mutilés qui avait dimminuée de moitié .Puis vint cette remarque de la créature de la forêt à l'encontre du monstre ,qui ,justement ,avait une main fourrée dans un cadavre ,lui extrayant les organes et ,comme par hasard ,il tomba sur son coeur .Un rictus plein de dents pointues et malsain se fit sur sa gueule baveuse ,et ,prenant le coeur du cadavre ,le montrant alors à l'elfe ,lui répondit .

"Désolé mais là ce n'est pas mon coeur que j'ouvre ,mais ce sera bientot le tient ..."

Puis ,sans autres forme de procés ,il lançat le coeur dégoulinant de sang sur Lilo ,la tachant au passage ,il ressortit sa longue et ondulante langue .

"T'inquiéte pas pour ton hygiéne ,vu ta couleur ,le sang ne se verra pas ."

Puis il continua tranquillement de finir son tas de cadavres qui arrivait à son terme .Une fois le dernier bras dévoré ,Apocalypse se leva sur ses deux jambes ,et non à quatre patte comme à son habitude ,laissant un peu partout des gouttes de baves mélanger à du sang ,qui dégoulinait d'entre ses dents et de sa langue .Il poussa un rugisement insuportable et ,en une fraction de seconde ,s'enfonca dans son ombre pour y disparaitre ,le chasseur commenca sa traque ,et sa proie n'était autre que Lilo ...
Revenir en haut Aller en bas
Lilo Jazzil
{& Eldohlienne
Admin'
avatar
. Féminin . 1059
. 29/08/2007
. Álmos

ID Eldohlien ( cliquez )

. Sweet Melody .
:
200/250  (200/250)
:
125/250  (125/250)
:
MessageSujet: Re: En quête de chaire bénite ... (LIBRE)   Mer 5 Déc - 22:20

[C’est un peu court mais je ne voulais faire attendre plus longtemps^^]

Lilo devait avouer qu’elle était loin d’être rassurer. Ce chose était bien différente de tout ce qu’elle a pu voir et en plus et doté de réflexion…et d’un sens de l’humour particulier. Elle eut un mouvement de protection en voyant arriver le cœur, ses bras mit en croit devant elle pour en barrer le passage, le cœur humain la frappa dans un bruit sourd et spongieux l’éclaboussant de gouttes de sang au passage…déguelasse fut le seul mot qui lui vint à l’esprit.

Vu sa couleur…le monstre avait-il un problème avec la dominante rougeoyante de Lilo ? Elle attrapa ses saïs d’un geste vif les bloqua entre ses mains et opéra un replis stratégique en l’entendant hurler. Lilo recula jusqu’à arriver au porte qu’elle referma, pas question qu’il s’en aille. Ni lui ni elle ne doivent sortir de l’église, elle ne peut pas le laisser aller en ville aux vues du carnage qu’il est capable d’accomplir et même si elle ne porte pas dans son cœur les humains, le laisser s’enfuir serait une erreur. Quand elle se retourna il avait disparut. Plus le moindre son après son crie qui avait raisonné contre les murs de l’église.

Au jeu du chat et de la souris Lilo avait l’habitude d’être le chat, le chasseur et non la souris fuyante et terrorisée. Que faire quand on est une pauvre petite souris mise dans une cage sans issue et sans cachette, comment échapper à son poursuivant. Lilo avança regardant partout, où pouvait-il être, il ne passait pourtant pas inaperçu comme personnage. Elle sauta sur un banc de prière pour avoir une vue d’ensemble de la salle. Mais à part un décor chaotique elle ne vit rien. Elle ferma les yeux…mais rien non plus impossible de sentir sa présence. Elle sourit,


-Êtes-vous donc si faible pour en venir à vous cacher ?


Pourquoi le vouvoyait-elle depuis le début…aucune idée, parce qu’elle ne l’aime pas tout simplement et le vouvoiement pose une certaine distance entre eux. Bon en même temps ils ne vont sûrement pas aller prendre un café ensemble on s’en doute. Lui par contre la tutoyait, il ne la respectait donc absolument pas…et la sous estimait sûrement. Une erreur de sa part ? On verra ça plus tard,

-Montrez-vous !
Revenir en haut Aller en bas
{& Eldohlien/ne
Sans Guilde
avatar
. Masculin . 31
. 15/09/2007

ID Eldohlien ( cliquez )
MessageSujet: plus   Mar 18 Déc - 12:22

La provocation d'Apocalypse ,en lancant un coeur sanguinolent ,et sa disparition dans sa propre ombre ,semblait avoir fait son effet ,car le monstre pouvait lire sur le visage de l'elfe un certains dégout ,mais aussi une certaine peur ,la peur de ne pas savoir où se trouvait le chasseur ,et d'être ,pour une fois ,une pauvre proie quasi sans défense .C'est vrai que les elfes n'avait pas connue autant de carnages que les humains ,qui étaient la proie la plus prisé des créature maléfique ,c'est peut-être pour cette raison que les elfes se croyaient supérieurs ,parce qu'ils ont souvent été mis de cotés ,et qu'il n'avait jamais eut autant de victimes que les humains ,mais cela ,Apocalypse allait y remédié .L'elfe ,toujours debout sur son banc ,à scruter le lieu autrefois sacré ,ne semblait toujours pas avoir repéré le monstre ,normal ,seule ceux qui maitrise l'ombre peuvent s'y caché et détecter ceux qui s'y cache .C'est alors que le monstre sortit son buste d'une ombre sur le mur se trouvant juste en face et à quelques mêtres de Lilo ,le monstre aparut juste à côté du crucifix de l'église ,qui était ,à présent ,taché de sang ,dû au massacre .
Un éspéce de rictus sadique,garnie d'innombrables dents pointues ,ornait le visage noire du monstre ,et ses étranges yeux luisant semblait plus que menacant .Quelques gouttes de baves s'échapaient d'entre ses dents ,bien que le monstre était rassasié ,il tuerait cette jeune elfe pour son bon plaisirs ,pour une belle chassse .

"Je suis là ....Dit moi ,il parait que les elfes ont meilleurs goût quant ils se sont bien défendu avant de mourir ,je compte sur toi pour résister un petit peu ,ce sera plus amusant mais surtout plus alléchant ..."

Il sortit sa longue langue ,signe que rien que d'y penser ,il en avait l'eau à la bouceh ,les elfes sont effectivement supérieurs en une chose :en gastronomie ,leur chaire tendre avait un gout que l'on pourrait qualifier de gastronomique ,réservé au plus fin gourmet .Bien que le monstre ne fesait pas dans la finesse ,il s'était décidé de se faire un dessert digne de ce nom ,car son présent massacre lui à permit d'en conclure que la chaire de bénitier n'était pas meilleurs que la chaire normale ,celle du prêtre avit d'ailleurs un arriére gout de vieux vins qui était assez désagréable .Le monstre rentra à nouveau dans l'ombre ,la chasse venait vraiment de commencer .

*Cette elfe ...
Elle me dit quelque chose ,j'ai l'impression de l'avoir déja vu ...*

C'est alors qu'il se rapella de ses nombreux massacres dans les petits villages elfes ,relaté dans le post précédent ,il devai surement l'avoir croisé dans un de ces villages ,car cette couleur de cheveux rouge ,qui lui rapellait bien entendue le sang ,elle n'était pas trés commune ,et c'est peut-être grâce à sa qu'il croit se rapeller de l'avoir déja vu et ,peut-être ,avoir dévoré sa famille ,mais bon on ne sait jamais ,il y a ellement de monstres et de démons dans ce monde ,ce n'était peut-être qu'une coincidence .
Mais si ses souvenirs étaient bon ,Apocalypse se dit qu'une dévoré ,il aurait éradiqué quasiment toute une famille d'elfe ,ce qui le fesait jubiler rien que d'y penser .
Se déplacant d'ombre en ombre ,le monstre ne mit pas longtemps pour arriver dans celle de l'elfe .Il sortit à nouveau son buste ,derriére elle ,au niveau de ses jambes donc ,dans un silence totale .

"COUCOU!!"

Cette action se déroula en quelques secondes ,même si l'elfe avait put ,au dernier moment ,détecter la présence du monstre ,celui-ci lui avait rapidement atrapé les jambes et les tiraient ,la fesant tomber de son point culminant ,tout en retournant dans l'ombre ,pour en ressortir en entier quelques métres à côtés ,il avait d'ailleurs fait aparaitres quelques tentacules ombriques de son dos ,on aurait put croire qu'elles fesaient parties de son corps ,mais ce n'était rien d'autres que des ombres auquel il avait donner une consistances tranchantes t en qui il avait un controle totale ,c'est sa d'avoir le pouvoirs de la manipulation ombrique .La langue sortit et ondulant comme ses tentacules ,le monstre produisait fesait comme un rugissement de crocodile assez effrayant ,il allait bientot réattaquer ,mais il attendait qu'elle se reléve des décombres dans lequels elle était tombée auparavant ,plus un elfe s'est défendue avant de mourir ,plus sa viande est appétisante ...

Revenir en haut Aller en bas
Lilo Jazzil
{& Eldohlienne
Admin'
avatar
. Féminin . 1059
. 29/08/2007
. Álmos

ID Eldohlien ( cliquez )

. Sweet Melody .
:
200/250  (200/250)
:
125/250  (125/250)
:
MessageSujet: Re: En quête de chaire bénite ... (LIBRE)   Dim 23 Déc - 10:37

Lilo toujours sur son banc ne savait pas si elle ressentait la présence du monstre ou si c’était sa peur qui lui dictait cette sensation. Elle ne pouvait ni le localiser avec ses pouvoirs ni le voir, elle avait l’impression de sentir la jubilation de cette bête dans son dos. Il se déplaçait d’ombres en ombres rapidement mais Lilo n’en devinait rien elle l’avait juste vu disparaître dans sa propre ombre. Elle s’apprêtait à descendre du banc quand il surgit d’une zone sombre juste devant le nez de Lilo, face à ses dents et sa salive qui s’écoulait au sol elle ne put réprimer une grimace de dégoût et un cri de peur.

Elle savait qu’elle n’était pas assez armée et même si ses pouvoirs avaient augmenté elle ne pourrait pas retarder la triste vérité longtemps, Lilo se voyait déjà morte au sommet de la pile de cadavres. En partant déjà perdante elle s’enlève des chances de survie mais elle se doit d’être réaliste il faudrait un miracle pour qu’elle s’en sorte vivante et son nouvel ami n’a pas l’air d’être du genre à faire des cadeaux comme la grâce ou la pitié. Elle avait baissé sa garde à cause de l’apparition d’Apocalypse elle se remit donc en position, il voulait qu’elle se batte ? Elle ne voyait pas les choses autrement,


-Comptes sur moi.


Et Lilo disparut laissant juste un courant d’air derrière elle, la vitesse accrue bien maîtrisée la rendait quasi invisible, mais l’église n’étant pas des plus grandes elle se voyait dans l’obligation de changer de direction de façon constante, sinon elle se prenait le risque de toucher un objet et de révéler sa position. En se déplaçant elle tentait de suivre les mouvement d’Apocalypse mais même comme ça il avait encore de l’avance sur elle, elle ne parvenait pas à le rattraper et le surprendre,

"COUCOU!!"

Il y eut comme un moment de flottement, comment l’avait-il rattrapé ? Elle n’eut pas le temps de réfléchir sur la question, il la tirait par les jambes. Pas de doute au jeu du chat et de la souris, il a plus d’expérience qu’elle…Sans trop savoir comment elle atterrie avec violence dans des décombres. Un peu sonnée, elle n’attendit pas pour se relever, elle ne pouvait ni fuir ni attaquer. Au prochain coup elle finit entre ses dents, hors de question de se laisser faire, Lilo repartie en courant évitant au maximum les zones d’ombres, ramassa un de ses saïs perdue dans la bataille et…et puis ben improvisation, de toute façon quitte à être foutue autant prendre des risques. Elle rangea ses saïs dans sa course et arrivée à un mètre d’Apocalypse elle souffla de la glace et gela ses nouveaux accessoires ainsi que sa longue langue ondulante puis disparue grâce à l’invisibilité. Elle frappa aussi fort que possible la langue d’Apocalypse (je te laisse choisir si ça fait effet ou pas xD), tout en sachant qu’elle avait intérêt à s’éloigner la bouche monstrueuse du monstre.
Revenir en haut Aller en bas
{& Eldohlien/ne
Sans Guilde
avatar
. Féminin . 37
. 07/12/2007

ID Eldohlien ( cliquez )
MessageSujet: Re: En quête de chaire bénite ... (LIBRE)   Dim 23 Déc - 14:25

Aldaron n’avait jamais vraiment cru aux divinités qui pouvaient soi-disant régner sur le monde afin d’envoyer au ciel ou au paradis telle ou telle personne car elle avait telle ou telle chose. Mais qu’importe, après tout, on peut tout de même mettre toutes les chances de son côté. De plus, les anges existent ainsi que les démons…pourquoi pas leur monde dans ce cas mmh ?

Le jeune elfe parcourait les rues de la ville d’un pas léger et aérien, il se déplaçait sans un bruit au milieu de la foule qui lui ouvrait le passage de peur de toucher le serpent blanc rayé de jaune qui ornait son cou. Certains l’observaient avec dégout, et d’autres avec une curiosité retenue. Ses pas le menaient à l’église où il désirait se repentir des méfaits pourtant rares qu’il avait pu commettre, noël arrivait rapidement et avec cela la naissance de ce soi-disant fils de Dieu. Sornettes….enfin, c’est ce qu’il pensait mais il voulait tenter le coup. Les maisons et les boutiques s’étaient parées de milles et unes décorations pour célébrer les fêtes. Un léger sourire aux lèvres, son visage restait pourtant de marbre comme si seules ses lèvres souriait et pas ses yeux et le reste de ses traits.


« C’est très joli n’est-ce pas ? Seulement je préfère la beauté d’une simple cascade… »

Il caressa rapidement la tête d’Elros qui sortit sa langue fourchue en signe d’approbation à ce qu’il venait de dire.

« On est trop feignant pour répondre ? »

Le serpent effectua une mimique, il leva les yeux au ciel. Reprenant sa route, l’elfe était vêtu d’un pantalon en toile beige, par-dessus des jambières d’argent. En haut, il était vêtu d’une tunique marron clair et d’une cotte de maille argenté. Par-dessus, il portait un manteau en peau de lapin, comme quoi on peut-être protecteur de la nature mais tout de même carnivore à ses heures !!
Ses longs cheveux blonds ondulaient sous la brise tandis qu’il prenait un chemin où la population n’était pas nombreuse. Aldaron marchait tranquillement sans se presser, de toute manière il ne désirait pas prier pendant la messe, il préférait la solitude pour cela. Et s’il arrivait en avance, et bien il attendrait quelques instants que les croyants rentrent chez eux. Ses pas s’enfonçaient dans la neige avec un léger bruit de succion. Puis, le reptile ondula le long de son torse et s’enfonça lentement entre les arbres.


*Aldaron* Je te retrouve lorsssque tu auras terminé. Je déteste la neige ! Je la hais ! Grrr

Un léger sourire moqueur aux lèvres, l’elfe reprit sa route lorsqu’un homme lui fonça dessus en hurlant tout ce qu’il pouvait, l’elfe fit un pas sur le coté afin d’éviter le choc. Aldaron releva un sourcil de surprise, voilà ce qui lui affirmait que l’alcool n’était pas très bon pour les nerfs !
Puis, quelques minutes plus tard, une femme apparut en hurlant comme le précédent suivit de plusieurs personnes. Il attrapa une demoiselle par le bras et l’observa quelques secondes. Ses yeux étaient grands ouverts, roulaient presque dans leur orbite, sa poitrine se soulevait à un rythme irrégulier et ce n’était pas du à sa simple couse : elle avait peur. La jeune femme tirait sur son bras pour fuir, mais Aldaron ne lâcha pas prise et lâcha :


« Que se passe-t-il ? »

« Oh mon dieu, oh mon dieu, seigneur aidez-nous. »

Il haussa un peu le ton.

« Que se passe-t-il ? »

« Je…un…quelque chose…dans l’église…. »

Il la lâcha, et elle reprit sa course afin de fuir ce qui se passait dans cette église. Décidé, il sortit ses saïs de sa ceinture sous son manteau, les fit tournoyer autour de ses poignets et à son tour se mit à courir en direction du clocher qui dépassait au-dessus de la cime des arbres. Sa cote de maille en argent cliquetait au rythme de ses longues foulées. Il ralentit lorsqu’il aperçut les marches de l’église, dessus, on pouvait voir du sang qui ruisselait jusque sur la neige qui s’en imbibait comme assoiffée. Il respira l’air un instant, il sentait une odeur étrange qu’il n’avait encore jamais perçu. Des bruits de combat parvenaient à ses oreilles.

*ça risque d’être tout de suite moins pratique pour prier à présent…*

Il se rua vers la porte, abaissa la poignée et tenta d’entrer, la porte était bloquée. Il put entrevoir un bras et une jambe dévorés par la fissure entre le battant et le mur. C’était un tas de cadavres qui l’empêchait d’entrer. Il recula et observa le mur de l’église, il aperçut un vitrail juste au-dessus de lui, sans attendre il se concentra et deux lianes surgirent de terre et vinrent s’enrouler pour former une sorte de corde jusqu’à la vitre. Là, il se hissa le plus rapidement possible et donna un coup de pied dans la vitre qui se brisa en mille morceaux. Passant la tête à travers la fenêtre à présent brisée, il aperçut alors ce qui effrayait les villageois. Il aperçut la « chose ».

*un monstre*

Il resta là quelques secondes, afin de schématiser dans sa tête les événements et ce qu’il pouvait faire avant d’apercevoir une autre personne dans l’église : une elfe ! Il fut prit de surprise et faillit tomber mais se redressa à la dernière minute. Puis il sauta à l’intérieur du batîment sacré et atterrit sur ses pieds et sur une de ses mains l’autre portant les deux saïs. Il quitta son manteau afin d’être plus à l’aise dans ses mouvements, dévoilant ainsi son armure légère. Il aperçut alors que l’elfe venait de glacer la langue du monstre, si sa mémoire était bonne, l’eau et l’électricité faisaient mauvais ménage, sans attendre il lança un éclair sur la langue gelée de leur adversaire. Il courut jusqu’à sa sœur de race et eut simplement le temps de lui adresser quelques mots pendant qu’elle courrait.

« Vous n’êtes pas blessée ? »
Revenir en haut Aller en bas



ID Eldohlien ( cliquez )
MessageSujet: Re: En quête de chaire bénite ... (LIBRE)   

Revenir en haut Aller en bas
 

En quête de chaire bénite ... (LIBRE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•Mhyateî Keíyh Eldohlia• :: ✖ Archive RP 2oo9 :: #~ L' Île centrale ~# :: ~¤ L'église ¤~-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit