AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée dans l'inconnu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
{& Eldohlien/ne
Sans Guilde
avatar
. Féminin . 37
. 07/12/2007

ID Eldohlien ( cliquez )
MessageSujet: Arrivée dans l'inconnu   Dim 9 Déc - 13:31

La ville grouillait de centaines de personnes alors que le soleil venait de s’élever dans le ciel bleu. Il faisait chaud, très chaud, aux environ des trente degrés. Aldaron supportait mal les températures élevées mais qu’importe, il s’y faisait rapidement. Il portait un pantalon de toile beige ainsi qu’un léger débardeur qui lui permettait de se mouvoir facilement, à se ceinture, on pouvait voir ses armes. Dans son dos, un sac de voyage qui contenait habits et quelques vivres se balançait au rythme de ses pas. Autour de ses épaules, Elros, son serpent blanc tigré de jaune admirait le paysage faisant osciller ses pupilles. L’elfe s’approcha du port et s’adressa à un homme qui semblait être le propriétaire de plusieurs bateaux vu qu’il criait à des ouvriers de se dépêcher à accomplir leurs différentes tâches.

« Bonjour l’ami, je suis à la recherche d’une barque en bonne état qui pourrait me faire atteindre la prochaine rive au Sud-ouest. Auriez-vous quelque chose comme cela à me vendre ? »

L’homme dévisagea l’elfe avec grand intérêt comme si il ressemblait à une bourse sur pied. Aldaron n’affichait aucuns sourires, seulement un visage serein et calme comme à son habitude.

« Et bien, Monseigneur, j’ai bien ça ouais ! Venez donc, suivez-moi ! »

Aldaron le suivit donc jusqu’à atterrir près d’une…épave de barque. Celle-ci était percée à plusieurs endroits et un coup de peinture n’aurait pas était de refus.

« Elle est à vous pour trois pièces d’or ! Une belle affaire ! »

Le jeune homme se retourna lentement vers son escroc un léger sourire narquois aux lèvres et il reprit la conversation par une voix mélodieuse nullement saccadée.

« Je vous reformule ma question. Auriez-vous une barque qui flotte ? Car, il ne me semble pas que vous ayez devant vous un pigeon comme vous l’espériez… »

Doucement, il posa sa main droite sur sa hanche tout en dévoilant un de ses saïs même si il n’avait aucunement l’intention d’attaquer ce pauvre marchand, bien-entendu. Pourtant, l’homme sembla intercepter le message et sans un mot l’emmena vers un nouveau petit bateau qui lui semblait pratiquement neuf. Aldaron sauta à l’intérieur, vérifia l’état des planches ainsi que des rames. Et lança six pièces d’or à son ancien propriétaire.

« Voilà pour vous l’ami ! Merci bien. »

« Mais de rien Monseigneur ! Le plaisir est pour moi revenez quand vous voudrez ! »

Le marchand s’était abaissé bien bas. Aldaron prit la route en ramant vivement, ses muscles se nouaient à chaque fois que le bois plongeait dans l’eau profonde. Il savait qu’il devrait ramer pendant environ une douzaine de kilomètres, ensuite, l’inconnu l’attendait.

Il parcourut donc cette distance et débarqua sur une plage au beau-milieu de la nuit. Les étoiles ainsi que la lune étaient déjà hautes. D’une main, il attrapa Elros et le posa par terre afin d’avoir les épaules libres pour une fois ! Puis, il déposa sur le sol son sac. Il en sortit quelques gâteaux de riz, ainsi qu’un morceau de lièvre. Puis, il trouva quelques pierres qu’il installa en cercle.
Ensuite, il s’éloigna quelques minutes de son campement improvisé et garni son cercle de pierre de branchages puis un mini éclair embrasa le tout. Ce soir-là, il ne voulait pas spécialement se mettre à couvert, il voulait se détendre tranquillement au bord de l’eau. Après avoir mangé, il aperçut son compagnon ramener une souris afin de se nourrir lui-même.


« Bon appétit Elros ! »

*Aldaron* Mercchhhiii

Avec un sourire, l’elfe s laissa tomber en arrière, les mains derrière la tête, et observa le ciel. Il ne se sentit même pas tomber dans les bras de Morphée.

Ce fut la chaleur qui le réveilla le lendemain, le soleil brillait et ses ratons le frappaient avec force. L’elfe se leva, passa une main dans ses cheveux blonds et vit Elros tranquillement affalé sur une pierre en train de ses dorer au soleil.


« Elros. Elros ! ELROOOS ! »

*Aldaron* Hein quoi ? Mais euh….

« Nous partons. Il nous reste encore beaucoup de chemin. »

*Aldaron* Moi je veux bien resssster là !

Le jeune homme haussa les épaules et plia ses affaires rapidement, il fut bientôt fin prêt et posa le serpent sur son sac afin qu’il ne le gène pas et soit confortablement installé. L’elfe se promenait à présent torse-nu car la chaleur était presque insupportable, il marcha pendant quelques bonnes heures avant de découvrir une immense forêt vierge où l’air ambiant était pus qu’humide. Avec une curiosité et un éblouissement, Aldaron observait le don de mère nature avec des yeux ronds. Des fleurs de toutes les couleurs, de toutes races s’enlaçaient autour d’énormes troncs qui se séparaient dans des branchages incroyables. Mi-heureux mi-déçu de quitter un tel endroit il se retrouva alors face à une muraille d’une hauteur gigantesque d’où plongeaient des cascades grandioses.

« C’est magnifique…. »

Ces mots lui échappèrent, lui elfe, lui protecteur de la nature, découvrait de nouveaux miracles. L’eau cristalline se déversait dans un lac profond qui devenait par la suite une rivière qui s’écoulait vers des terres qu’il ne pouvait voir. L’énigme se posa ensuite : était-ce un réel cul de sac ? Il s’approcha d’un rocher et y déposa sa main, il caressa la pierre tout en s’approchant de plus en plus d’une des cascade. Il put voir que sous le jet d’eau, il y avait un tunnel, un sourire apparut sur ses lèvres et il s’engouffra à l’intérieur lorsqu’un cri retentit à l’intérieur de son crâne.

*Aldaron* AAAAAAAAAAAhhhh ! Bon à rien ! Oreille pointue de pacotille ! Bon ssssang ! Tu ne sssers à rien ! Je ssssuiiis trempé !

Oups….Elros s’était retrouvé dans l’eau après le saut d’Aldaron qui eut un rire moqueur avant de le sortir de là avant qu’il ne se noie. Un sourire narquois sur les lèvres, il le plaça autour de ses épaules avant de rigoler de nouveau.

*Aldaron* ccc’est çççça rigole…rigole !

Il reprit son visage serein et marcha dans le tunnel, il faisait noir mais cependant, il apercevait une lumière et se dirigeait grâce à elle. Bientôt, Aldaron arriva au bord d’une falaise. A ses pieds s’étendait une ville immense.

« Et bien tu vois Elros, que je sais où je vais ! N’est-ce pas une ville magnifique ? »

*Aldaron* Tu ssais ou tu va…ccc’est cccela ouais…Dis plutôt que tu allais n’importe où et que cccette cccité n’est qu’un simple coup de chanccce !

En levant les yeux au ciel, l’elfe prit le chemin qui serpentait jusqu’à la ville et y parvint en une demi-heure environ. Il passa la porte sans trop de problème, seul le serpent provoquait la curiosité chez certaines personnes mais l’elfe avait l’habitude et ne faisait plus attention à cela. Le reptile s’était enroulé autour de son et sa tête triangulaire reposait sur son épaule. L’elfe marchait lentement, il découvrait les lieux avec intérêt. Il débarqua bientôt au milieu d’une immense place où s’élevait un marché. Il s’approcha d’un marchant de fruit et son regard fut attiré par des ananas.

« Bonjour, j’aimerai savoir où vous cueillez vos ananas ! Il me semble avoir aperçu ce genre de feuilles dans la forêt avant de pénétrer dans ces lieux ! Et je vous en prends deux ! »

« En effet, dans la forêt tropical à l’entrée d'Eldohlia ! Voilà ! Cela fera une pièce d’or ! Vous vous y connaissez en fruits ? »

Il donna l’argent.

« Un peu, oui. »

Puis il repartit, rangeant dans son sac ses deux fruits qu’il mangerait un peu plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivée dans l'inconnu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•Mhyateî Keíyh Eldohlia• :: ✖ Archive RP 2oo9 :: #~ L' Île centrale ~# :: ~¤ Cascada Entry ¤~-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit