AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour au point de départ [Ino & Finuala]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilo Jazzil
{& Eldohlienne
Admin'
avatar
. Féminin . 1059
. 29/08/2007
. Álmos

ID Eldohlien ( cliquez )

. Sweet Melody .
:
200/250  (200/250)
:
125/250  (125/250)
:
MessageSujet: Retour au point de départ [Ino & Finuala]   Lun 28 Jan - 8:59

Lilo avait marché ainsi une bonne partie de la nuit se fiant uniquement à ses sens et à ce qu’elle trouvait pour retrouver la trace d’Ino. Il lui arrivait d’avoir des pensées pessimistes : et si elle arrivait trop tard ? Si il subissait le même sort que les personnes brûlées vives qu’ils avaient vu sur la plage. Il lui avait sauvé la vie tant de fois, ça ne pouvait pas se finir comme ça. C’est exactement ce qu’elle a toujours évité, fuis comme la peste. Lilo était devenue nomade dans le seul but de ne pas rester trop longtemps pour s’attacher, cette ville doit être maudite ! A peine y avait-elle mit les pieds qu’elle l’avait rencontré, lui et sa boule poil blanche. Et la voilà tout juste quelques jours plus tard à sa recherche dans une forêt bien loin de la ville suivit de sa tigresse, car comme si ça ne suffisait pas elle ne s’était pas attachée qu’à lui, non ce serait trop facile ! Cette bestiole avait réussit à gagner le cœur de Lilo, ils pouvaient être fier de leur ouvrage c’est deux là !
L’humidité et l’iode de l’air marin se firent plus insistant, il devait lui rester quelques kilomètres de forêt et elle verrait la plage, son ventre se noua à l’idée de tomber sur une mauvaise nouvelle. De toute façon elle sait très bien que la suite ne va pas lui plaire. Même si elle le voyait en vie elle ne sera satisfaite que lorsqu’il sera à ses côtés.

Elle était frigorifiée. Malgré sa longue marche elle n’avait pas réussit à se réchauffer.La nuit fraîche et humide ajoutée à ses cheveux et ses vêtements encore mouillés n’arrangeaient rien, c’est à peine si elle sentait ses doigts et ses pieds. Elle sortie en fin de la forêt et vit la plage. Où étaient-ils ? Elle chercha le moindre indice qui pouvait la mettre sur la piste…un nuage de fumée ça serait bien comme indication…mais ça voudrait aussi dire que quelque chose brûle…pas de fumée ce serait mieux, une odeur peut être. Mêlée aux effluves maritimes elle distingua autre chose, une odeur qui ne lui plut pas du tout, elle n’aurait su la décrire mais elle pensa par automatisme à ces satanées et increvable reptiles sur deux pattes.
Lilo demanda à Mizu de marcher aux abords de la plage dans la forêt qui la longe quand à Lilo se rendrait invisible et marcherait les pieds dans l’eau pour ne pas se faire repérer. Si la tigresse repérait son maître elle devait prévenir Lilo par un rugissement ou quelque chose du genre mais surtout par pitié qu’elle ne se jette pas sans prévenir sur son maître, on ne sait jamais si l’était en mauvaise posture ça pourrait être dangereux. Lilo lui parlait comme à un enfant en la tenant par le menton, enfin plutôt la gueule, d’une main et de l’autre elle pointait son doigt pour souligner l’importance de ses dires, comme si l’animal pouvait tout comprendre,

-Compris ?


Mizu miaula. Plus pour râler parce que Lilo la tenait que pour affirmer qu’elle avait bien tout suivit. Lilo se rendit invisible et partie en direction de l’eau puis elle suivit l’effluve qui lui rappelait de désagréables souvenirs laissant Mizu en forêt. Elle se retourna pour regarder ce que faisait la bête, même si elle n’avait pas tout compris elle semblait suivre son instinct et prit ma même direction de Lilo sans pour autant l’avoir regardé. Espérons que cet instinct lui permettrait de se sortir d’éventuelles situations difficiles.

Lilo avançait les pieds dans les remous de l’eau, même invisible les vagues se brisant sur ses chevilles pouvaient révéler sa position mais bon faudrait-il encore que l’on regarde les mouvements de l’eau et qu’on tombe pile sur elle…elle aurait vraiment la poisse dans ce cas là. Elle n’eut qu’à marcher quelques mètres avant de voir un attroupement, ils étaient encore assez loin mais elle distinguait les reptiles et le bûcher…avec Ino dessus. Ca n’allait pas se passer comme ça, d’abord pourquoi ces bestioles brûlaient les gens ? Ils sont meilleurs grillés ?! Elle se rapprocha plus discrète que jamais. Qu’avait-elle sous la main : deux saïs, des flèches de fortunes dans son fourreau, ses pouvoirs, l’effet de surprise. Mais seule contre tous avec Ino qui ne semblait pas au mieux de sa forme ça tenait du suicide. Lilo chercha à voir en amont de la plage si la petite Mizu était dans les parages mais avec les dunes elle ne la retrouva pas. Lilo n’avait pas l’inventivité d’Ino au combat, il lui fallait à Lilo soit du temps soit avoir un couteau sous la gorge pour que surviennent des idées, même stupides. Que faire que fai…Lilo se retourna, elle sentait un souffle dans son dos qui n’avait rien à voir avec la douce brise marine. Une respiration au dessus d’elle qui lui donnait l’impression que ses cheveux se dressaient sur sa tête quand « ça » inspirait et les faisaient retomber vivement quand « ça » expirait. Le « ça » faisait dans les 4 mètres était moche à en faire pleurer et avait mauvaise haleine et manque de bol pour Lilo ses yeux jaunes semblaient la voir. Il fondit sur elle avec une telle violence qu’elle aurait juré avoir vu la mer décoller avec lui, Lilo ne pouvant contrer entreprit de se sauver. Elle sortie de l’eau. Il ne fallait pas qu’elle s’éloigne trop sinon adieux Ino mais si elle restait trop près c’est elle qui allait y rester. Elle était restée invisible au cas où.
Le monstre ne tarda pas à la rattraper de longues et imposantes ailes dans son dos étaient apparues et il gagnait vite en vitesse un peu trop d’ailleurs il lui passa au dessus mais ne manqua de la frapper, Lilo fit des roulés boulets par terre dans le sable. Elle en avait dans les yeux mais surtout dans la bouche, ça crissait sous ses dents. Elle secoua la tête et cracha tout ce qu’elle pouvait pour se débarrasser du sable puis sorti son arc qu’elle arma. Elle ne risquait pas de lui faire très mal avec ça mais au moins elle avait de quoi le tenir à l’écart. Cela devait paraître étrange vu de loin de voir le monstre voler comme un vautour au dessus de quelque chose alors qu’il n’y avait rien, sauf que si l’on s’approchait on pouvoir que le sable trahissait la présence d’une personne visiblement petite et poids léger à en juger par ses traces.
Lilo maintenait une distance de sécurité entre eux, ses flèches toujours incisives ne manquaient que rarement leur cible. Elle visait ce qui semblait le plus sensible chez lui, les flancs, les ailes et elle tenta à plusieurs reprises la tête mais sans succès. Lorsque les flèches partaient de l’arc tenu par Lilo elles redevenaient visibles, son pouvoir s’étendait à ce qu’elle touchait si elle le décidait. Elle tentait de se rapprocher de l’attroupement et le monstre sentant venir le vice se décida à foncer sur elle.

Il la saisit par la cheville et s’envola avec elle. Décidemment avoir la tête en bas allait devenir une manie. Elle avait lâché son arc dans l’action et l’arme apparut sur le sable, Lilo n’avait plus que ses saïs sur elle et les utilisait avec acharnement sur le volatile-reptile (contradictoire non ?^^) qui lui rendait ses coups. Ils volaient dans le ciel de façon peu ordinaire, enfin il volait tout seul étant donné que Lilo ne se voyait pas. Egratignée au bras et au visage l’elfe ne laissait pas répit à son ravisseur et bataillait pour qu’il la relâche, elle le saisit brusquement au cou saïs en mains et tenta quelque chose de plus vicieux pour qu’il se concentre sur autre chose et qu’il défasse son emprise sur sa cheville : lui crever un œil. A force Lilo était devenue une spécialiste et avait dépassé le cap du dégoût, il fallait dire que l’air de rien ça faisait quelques jours qu’elle ne faisait que ça, crever des yeux pour survivre. L’idée fut donc suivit par l’action, saï dans la main droit elle le planta sur le visage du monstre. Voyant le coup arriver dangereusement il voulut dégager les bras de Lilo autour de son cou et la mordit au bras gauche. La douleur fit dévier le coup de Lilo qui lui planta le saï dans la peau épaisse qu’était sa joue, quand au bras de Lilo elle aurait préféré se le couper tout de suite plutôt que de continuer à subir ça. Il l’avait mordu jusqu’au l’os, la force de sa mâchoire combinée à la douleur infligée par l’elfe avait contribué au broyage de l’avant bras gauche de la jeune fille.

Il lâcha prise et la jeta au sol. Lilo redevint visible aussitôt qu’elle toucha le sable. La douleur l’empêchait de se concentrer. Elle regarda rapidement où elle avait atterrit : au milieu. Au milieu de toute la petite bande de son nouvel ami le volatile-reptile et à quelques mètres d’Ino.
Pourquoi ces satanées bestioles n’étaient pas parties quand le capitaine est mort. Est-ce qu’ils allaient pouvoir s’en débarrasser un jour…utopie. Lilo se releva personne ne bougeaient, qu’attendaient-ils pour l’attaquer ? Habituellement ils ne réfléchissaient pas vraiment, le volatile-reptile volait au dessus d’eux et sembla leur donnait un signal…aaaaah c’est lui le chef dans cette histoire ! Il avait visiblement donné l’ordre de lui foncer dessus, Lilo arma ses saïs et attendit qu’ils arrivent. Elle attaqua les premiers mais très vite la masse l’empêcha de se battre, elle prenait plus de coups qu’elle n’en donnait, elle se rendit invisible et se faufila hors de l’attroupement un jeu d’enfant sauf qu’elle avait oublié un détail, une personne pouvait la voir et donnait les indications pour l’attraper. Lilo tentait d’échafauder un plan, elle avait repéré son arc au sol et courut le récupérer. Son but se rapprocher d’Ino après…on verra. Elle se vit soudain percutée de plein fouet par deux des reptiles, prise en sandwich entre les deux ils roulaient au sol dans un fouillis incroyable on distinguait les coups donnés et rendu mais Lilo n’arrivait pas à avoir le dessus. L’un essayer de la tenir et l’autre de la frapper mais l’elfe arrivait à s’extirper de leurs prises, elle voyait les autres arriver et ses réserves commençaient à s’amenuiser, il fallait qu’elle garde assez d’énergie pour les soins futurs…Ils commençaient à être trop près tant pis. Lilo n’avait guère le choix elle posa ses mains sur le front des deux reptiles murmura quelque chose, il s’immobilisèrent instantanément recouvert d’une fine couche de glace. Quand elle retira ses mains elles étaient blanche de givre. Elle attrapa son arc, tira sur les premiers qui venaient vers elle et se remit à courir vers Ino. Elle y parvint, à deux mètres d’Ino Lilo avait arrêté de courir et réfléchissait. Il y avait les reptiles qui dans 2 secondes essayeraient à nouveaux de la neutraliser puis il y avait le volatile, Mizu n’était pas dans son champ de vision et Ino était attaché. Lilo rangea son arc, ferma les yeux et mit les mains au sol. Derrière elle le sable se souleva pour laisser apparaître une barrière de glace d’environ une dizaine de mètre de hauteur, la barrière les entoura et se termina en dôme.
Lilo se releva mais manqua tomber, elle se reprit rapidement mais elle savait qu’à partir de maintenant il faudra qu’elle se débrouille sans pouvoirs. Elle sortie un saï et défit les liens d’Ino. Elle était à la fois anxieuse de la situation, essoufflée d’avoir courut comme une dératée dans tous les sens mais tellement heureuse de l’avoir à côté d’elle. Des bruits sourds se faisaient entendre contre la paroi de glace, ils devaient essayer d’escalader ou de la briser. Elle regarda un instant la glace, ça n’allait pas tenir éternellement, elle revint sur Ino,


-J’espère que tu auras des idées plus réfléchies que les miennes…


Bon c’était pas vraiment le moment de plaisanter mais ce n’était pas franchement dans sa nature de dramatiser les situations plus que ce qu’elles ne le sont déjà.


Dernière édition par Lilo Jazzilde le Lun 31 Mar - 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ino Kaï
{& Eldohlien/ne
Sans Guilde
avatar
. Masculin . 177
. 18/05/2007

ID Eldohlien ( cliquez )

. Sweet Melody .
:
190/250  (190/250)
:
190/250  (190/250)
:
MessageSujet: Re: Retour au point de départ [Ino & Finuala]   Mer 12 Mar - 17:26

[Aprés une longue abescence je suis de retour ]

Raaa ! Mais que diable se passait-il ?! Ino venait à peine de s’endormir qu’un vacarme sans nom gagna toute la colonie de reptile . Le roupillon qu’il venait de s’octroyer avait comme recharger ses batteries , malgré la douleur persistante que le lançait au niveau de son tibia et de sa hanche perforée , il sentait couler en lui une force fraîche et nouvelle .
Ses armes n’étaient qu’à quelques mètres de lui mais restaient tout de même hors de porté de ses membres , même s’il jouait les contorsionnistes .
L’agitation qui venait soudain de naître , semblait provenir de la côte , ces maudites bestioles ne le laisseraient donc pas pioncer en paix ! Il balaya les alentours du regard et vit ce qui semblait être le chef de ces gros lézards ; ce gros tas immonde avait prit son collier , celui qu’il avait lui même confectionné et le portait désormais . Maudit soit-il , il lui ferait regretter sa témérité en tant voulu …


« ‘ foiré … Ca serait trop demander je suppose que d’avoir le silence ? »

Railla le jeune homme avec mépris . La grosse bestiole découvrit lentement ses dents à l’aide d’un rictus qui semblait être un sourire sadique . Il s’approcha lentement tout en faisant rouler entre ses doigts la dents de puma qu’ Ino avait détaché lui même de la mâchoire du félin . Il semblait prendre un malin plaisir à voir le jeune elfe noir se tortiller , ficelé comme un saucisson sur ce satané bûcher . La chose s’exclama alors de sa voix rauques et cassé :

« Il semblerait qu’une mouche se soit introduit dans la forteresse … Et les mouches , on les écrase … Remarque cela ne me surprend que moyennement dans la mesure où c’est bien connu , les mouches … c’est attiré par la merde … »

Une mouche ? Hein ? Mais il lui manque des cases ou quoi ? Ino ne savait pas ce qui se trouvait sur cette île mais la beuh qui semblait y pousser devait sans doute être sacrement bonne , de plus il … Mais , s’il y réfléchissait une seconde c’était lui que ce truand traitait de merde !!

« Reviens ici raclure et détache moi que je te crève les yeux ! »

S’écria Ino ; il aurait déversé le flot d’insulte qui bouillonnait en lui mais il sentit alors une odeur qui lui était familière … Mizuki ! Mais que faisait-elle ici ? Elle ne l’avait pas écouter ( pour changer ) et avait carrément prit ses instructions à contre-pied . Et de surcroît elle arrivant avec le vent dans le dos ! Il ne lui avait pas appris à agir de la sorte , quelle inconscience !

Mais il s’aperçut vite qu’elle avait en fait prévu la manœuvre , une dizaine de reptiles s’élancèrent vers elle . Ce qui voulait donc dire que … C’était une diversion , ce qui induisait que … C’est alors qu’il vit débouler comme une furie Lilo avec sa crinière rouge hirsute , complètement essoufflée . Elle posa ses mains sur le sol et dans un effort qui lui paru démesuré les enferma dans une prison de glace .
Elle le détacha et lui demanda s’il aurait les idées plus réfléchie que les siennes … dans le cas présent Ino se dit que ce ne serait sans doute pas trop dure …


« C’est une aptitude commune à toutes les créatures de sexe féminin que de ne pas écouter ce que l’on dit , ou j’ai ramassé les deux enfoirées qui en font un point d’honneur ?… Bah , enfin , content de t’avoir de nouveau à mes cotés tête de mule ! »

S’empressa t’il d’ajouter sur un ton plus calme et plus doux . Une petite fissure fendit le sol sur une cinquantaine de centimètres et vit sortir la boule de poil blanche qui n’avait , soit dit en passant , elle non plus , pas respecter ses instructions ! Lilo semblait très affaiblie donc il s’abstient de faire de nouveau commentaires . Il s’empressa de récupérer ses armes ; il se sentait plus en sécurité à présent .

Alors revenons à nos moutons , la jeune elfe les avaient enfermé dans ces colosses de glace , mais cette prison pourrait s’avérer être leur tombeau s’ils s’y attardaient trop longtemps . Le dôme semblait plutôt solide , à en juger de par l’intensité de la lumière qui le traversait Ino aurait parié sur plus d’un mètre d’épaisseur . Solide certes , mais cela restait tout de même insuffisant , les reptiles n’allaient sans doute pas tarder à le briser . Il fallait trouver une solution et vite , creuser un tunnel par le sol était trop dangereux , car il risquaient de se noyer ; les affronter aurait pu être bien drôle , mais il ne valait mieux pas ce sur estimer non plus …

Le jeune elfe noir avait bien une idée mais , elle était à double tranchants … De toute façon c’était tout ou rien donc bon . Et de toute façon ça allait sans doute être assez chaotique , comme le jeune homme le préférait . Il ferma les yeux et lança :


« Couchez vous … Ca va chier des bulles carrées ! »

Il porta devant lui ses mains , croisa au niveau de ses avants bras et se concentra le plus possible . Il fallait faire un maximum de dégât tout en prévoyant une option de fuite … Il rouvrit soudainement les yeux et l’atmosphère se réchauffa soudainement , gagnant très rapidement des degrés , jusqu’à devenir insoutenable . Il fallait que son plan marche vite s’ils ne voulaient pas terminer en lapins grillés fourrés au sushis transgéniques . Puis soudain ce qu’il attendait ce produisit avec un fracas terrifiant .

Sous l’effet de la chaleur la glace éclata , projetant dans toutes les directions des pics gelés , allant s’enfoncer dans la peau robuste de ces maudits lézards ; ces abrutis s’étaient tous agglutinés autour de l’igloo tel des fourmis autour d’un morceau de sucre liquide .
Il ne valait mieux pas traîner , la diversion avait fais plus de dégâts que prévu , mais s’ils voulaient s’enfuir , il fallait faire vite . Il se tourna vers la jeune femme et la tigresse en lançant :


« Partez de devant j’ai … un truque à faire … »

Sans leur laisser trop le choix il s’engouffra dans ce qui semblait être une cabane ; l’odeur qui en émanait était infecte , à la limite du supportable , mais Ino devait absolument retrouver cette raclure qui venait de l’assimiler à un excrément ! Il ne se trouvait nul part , c’est pourquoi le jeune homme décida de sortir afin de le trouver . Il fallait avouer que toutes ces créatures répugnantes se ressemblées toutes , la seule façon de distinguer leur prétendu chef restait de trouver celui qui portait son collier .

C’est alors qu’il celui qu’il cherchait , il se lançait à la poursuite de ses deux partenaires ; pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups dans ce cas ? Il lui suffirait de lui suivre et de lui faire avaler ses dents , tout en retrouvant Lilo et Mizu ! Trêve de stratégies , il était resté attaché pendant plus d’un jour , il avait la lame de son épée qui le démangeait . De surplus , il sentait depuis peu , une nouvelle force couler en lui n un force endogène cette foi , plus aucun rapport avec le bâton ( owi le revoilà XD ) . Il savait une idée , il savait comment il allait s’y prendre pour lui mettre le cul en orbite …

Sans plus attendre , il s’empressa de se lancer à sa poursuite , enjambant les cadavres jonchants le sol et marchant sur les reptiles respirant faiblement . Un grand sourire se dessinait sur son visage , pouvoir en découdre allait le changer un peu !
Les deux dames s’étaient engouffrer dans la forêt et la densité de celle-ci empêchait ces abominations de voler pour les localiser , ils étaient donc obligés d’emprunter la jungle ; ce qui n’était visiblement pas à leur avantage car il n’était pas trop difficiles à suivre dans la mesure ou de par leur corpulence , il étaient obligés de déraciner tout ce qui se trouvait à porté . Ils progressaient letement freinés par leur mère nature , certains se trouvaient même empêtré dans des lianes sans pouvoir se défaire de l’étreinte de celle-ci , était-ce la jeune femme qui avait fais ça ? Il n’avait pas tellement le temps de s’attarder à vrai dire , il fallait qu’il retrouve vite ce truand pour lui faire regretter ses dires !

Sont nez le trompait rarement et il sentit entre les effluves putrides de leur poursuivants le doux filet suave et sucré de Lilo , elle ne devait pas se trouver très loin . Mais s’il voulait un combat équitable , il valait qu’il se soigne dans un premier temps . Il s’accroupit , posa la main droit sur un des arbres encore debout et sa main gauche sur sa hanche puis successivement sur son tibia . Il ne s’était rarement sentit aussi bien ! Il pouvait à présent percevoir son ennemi ; il était seul , il ressentait également l’odeur de Lilo et de Mizuki elles avaient été séparées . Une stratégie ? Il se demandait si la jeune femme avait les capacité mentale requise pour élaborer un plan ( /taunt =D ) .

Il sentait l’odeur de la tigresse se rapprocher de lui , elle avait remarqué sa présence , encore une foi elle allait être une alliée de choix . Mais de toute façon il désirait se battre seul , c’était comme ça qu’il se sentait le mieux , qu’il était plus apte à infliger le plus dégâts possible . Néanmoins , il avait pris en considération la jeune tigresse dans son plan .

Il perçut un miaulement silencieux qui provenait derrière un arbre , il su qu’elle était désormais avec lui . Il se déplaça la prit sous son bras et grimpa dans un arbre , il sautait de branches en branches jusqu’à se retrouver au dessus de la grosse bestiole . Il dégaina son épée ,sans faire le moindre bruit , il s’efforçait d’être le plus discret possible . Lilo devait se trouver dans les parages , elle venait d’utiliser beaucoup de magie , il l’a sentait faible , il fallait qu’il attire le reptile loin d’ici , sinon la jeune elfe risquait de se manger un tronc …
C’est alors qu’une odeur se fit sentir … Une odeur de …

« AH nan Mizuki t’abuses la merde ! »

Le cri du jeune homme fut suivit d’un grand craquement . Ils venait d’être repéré la brute épaisse venait de démolir l’arbre sur lequel ils étaient perchaient . La petite tigresse n’avais pas trouvé de meilleur idée que d’uriner sur la branche sur laquelle ils étaient posés , elle avait donc révéler leur position et le gros lézard avait d’un coup de bras , coupé net le tronc .
Le jeune elfe noir s’extirpa péniblement de sous les feuilles et vit la grosse tête du reptile que le contemplait , l’ai sadique .

« Tient , la merde a daigner montrer le bout de son nez … C’est tant mieux , je vais faire d’une pierre deux coup … mais quel intérêt trouves tu à sauver leur vie ? »

Railla son interlocuteur ; mais cela devenait une habitude de se faire insulter par ce gros tas de pue ? Néanmoins , il ne savais pas quoi répondre à son interrogation , ce qu’il ressentait envers les deux jeunes femme était … indescriptible …

« Et bien elles valent la peine que l’on s’y attache , en Lilo elle au moins elle pisse pas sur arbres ! »

Lança t-il à l’adresse de la tigresse . Ino aurait bien insulter le lézard , mais dans la position dans laquelle il se t’ouvrait , il était préférable de gagner du temps , il avait lâcher son épée dans la chute et essayer de la retrouver discrètement , à l’aveuglette sous les feuilles . le mastodonte cru bon de mettre à terme à cette mascarade et arma son bras afin de l’abattre sur le jeune homme .
Le jeune elfe récupéra alors in extremis sa lame et se jeta sur le côté pour ne pas prendre coup de plein fouet . Enfin il allait pouvoir tester sa nouvelle combinaison de pouvoir , il prit alors son épée à deux mais et y insuffla le pouvoir du feu qui était le sien .

Avec cette nouvelle puissance sa force de frappe était multiplier par 5 , mais ce n’était qu’une phase de son plan …
Le reptile était plutôt rapide et puissant , le jeune homme ne pouvait que subir les assauts répétés de son adversaire . Ino aurait pu s’inquiéter dans une telle situation , mais la seule sensation qu’il ressentait à ce moment même était la poussée d’adrénaline qui augmentait sa précision , sa puissance et sa rapidité . Cela faisait longtemps qu’il ne s’était pas donné comme ça .

Les deux adversaires semblaient prendre plaisir à en découdre , tel des animaux , poussés par leur instinct bestiale , et se pliant à la loi régissant ces terres , la loi du plus fort . Entre temps , le gros tas avait ramassé un arbre et se battait avec désormais . Il avait gagné en allonge mais perdu en vitesse , Ino comptait bien profiter de cette faille .

Revenir en haut Aller en bas
Ino Kaï
{& Eldohlien/ne
Sans Guilde
avatar
. Masculin . 177
. 18/05/2007

ID Eldohlien ( cliquez )

. Sweet Melody .
:
190/250  (190/250)
:
190/250  (190/250)
:
MessageSujet: Re: Retour au point de départ [Ino & Finuala]   Mer 12 Mar - 17:28

[ vwala la suite ]

Son adversaire abattit sur lui le tronc , le jeune elfe noir profita de l’occasion , , il trancha en deux l’arbre à l’aide de sa lame enflammée , sauta sur le bras du reptile et abattit de toutes ses forces sa lame encore enflammée sur la tête du malheureux , celui le projeta à son tour et le jeune elfe noir vint casser trois arbre avant de s’écraser contre un gros rocher . Il cracha du sang sentit ses côtes se briser sous le choc et sa vision se troubler . Sa peau était vraiment trop dur , il était impossible de le pourfendre à la va vite ; son assaillant s’approcha de lui , Ino lui avait simplement crevé un œil , ce n’était pas beau à voir une sorte que jus gluant s’en échappait . On pouvait lire la satisfaction de sa victoire , il s’approcha du jeune homme assez pour qu’il puisse sentir son haleine putride .


« Je t’ai sous-estimé sale crotte , mais il est temps pour toi de dire au revoir à la lumière … Des dernières paroles ? »

Ino eut un rictus , il pensait avoir le dessus , mais tout ce qui venait de ce passer , excepter la période urinaire de la maudite tigresse , faisait partie intégrante de son plan . Des racines sortirent du sol bloquant successivement tous les membre du reptile jusqu'à l’empêcher complètement de bouger . Il ramassa lentement son épée , se traîna devant le lézard et lança :

« Ce que tu as autour de cou m’appartient montagne de crasse purulente ( ahh c’est dégeu xD ) ; échec et maths … »

Ino enfonça lentement sa lame embrasée dans le cœur de son adversaire , lui saisissant par la même occasion le collier qu’il avait confectionné . Il savait qu’il ferait manger ses dent à cet empafé ! Néanmoins , il n’avais pas le temps de traîner dans le coin plus longtemps , car les acolytes n’allaient sans doute pas tarder à rappliquer . Il retourna auprès de la jeune femme et lança ironiquement tout en s’essuyant le coin de la bouche et se tenant ses côtes brisées :

« Eh bien ! Rien de mieux qu’une bonne poussée d’adrénaline pour se mettre en jambe ! Si on se trouvait un coin sympa pour manger un peu ? »

Il ajouta un clin d’œil à sa réplique puis voulu se remettre en marche . C’est alors que Mizuki se tourna brusquement , les poils de son dos hérissés fixant l’ombre qui se trouvait devant eux ; Ino ressentit alors une odeur … pas une odeur humaine , ni reptilienne mais plutôt une odeur … animal …

" Quelqu'un arrive ..."

Revenir en haut Aller en bas
{& Eldohlien/ne
Sans Guilde
avatar
. Féminin . 42
. 28/11/2007

ID Eldohlien ( cliquez )
MessageSujet: Re: Retour au point de départ [Ino & Finuala]   Mer 12 Mar - 22:06

Comment diantre s’était-elle retrouvée dans cette jungle déjà, ah oui, elle avait voulu partir en voyage, déjà lassée par la vie étriquée qu’offrait la cité de Lyoko, elle avait eut envie de retrouver le plaisir de courir, de chasser et de vivre avec son ami de toujours. En marchant toujours plus loin vers le sud, il avait fini par atteindre des contrée aux climats bien plus étouffant que des le centre de l’eldo, et des forets primitives denses et obscures, comme ils les aimaient tant. Vivant en nomade ils ne s’arrêtaient que le temps de dormir ou de se nourrir, c’était vraiment plaisant de voyager sans but, et un jour ils avait sentit une odeur bien spéciale, celle de l’eau salée et iodée, mêlée à des algues pourrissantes sur les rochers à marée basse. Finuala n’avait jamais vu la mer d’aussi près, sa curiosité naturelle la poussa s’en approcher encore, cet endroit lui plaisait, et ils y restèrent donc. Mais quelque chose l’intriguait, c’était cette île un peu plus loin, elle n’était pas trop au large mais cependant suffisamment lointaine pour que l’atteindre à la nage soit impossible. De temps à autres de la fumée s’élevait venant du coté opposé de l’îlot, lorsque le vent la poussait vers la côte l’odeur était des plus désagréable. Ce matin là ‘odeur infecte était encore pire, depuis un moment déjà l’envie d’aller jeter un coup d’œil la tiraillait, alors ce serait un bonne occasion, d’autant plus que le radeau avait été terminé la veille au soir.

Allez feignant on se bouge avant la fin de l’année !

Cette phrase était bien évident destinée au tas de fourrure qui se prélassait avec mollesse sur les branches basse d’un arbre, le soleil n’était pas encore levé mais Finuala ne voulait pas faire la traversée en plein jour, simple précaution. Le fauve ouvrit un œil puis l’autre, baillant à s’en décrocher la mâchoire, il lança un regard réprobateur à la jeune femme, tout en s’étirant.

*Je fais déjà l’effort de te suivre alors tu pourrais au moins attendre que je me réveille !*

Mais tu ne fais que dormir à longueur de temps ! Ca ne te suffit pas !! Allez on y va !

*Je ne dors pas ! Je constitue une réserve d’énergie ! A vous agiter dans tous les sens normal que vous soyez si fragile…*

Il se laissa tomber sur le sol avec un bruit mat, quoiqu’il en dise elle savait bien qu’il ne l’aurait jamais laissé aller là bas seule. Ils prirent ensemble la direction du rivage, et elle n’éprouva pas le besoin de relever une discussion qu’ils avait déjà eut bien souvent. Elle se mit à pousser le radeau pour le mettre à l’eau, elle l’avait testé la veille il devrait tenir le choc, elle eut un peu de mal et ne put s’empêcher de lancer un regard noir à griffe qui la regardait tranquillement assis sur le sable.

*Tu feras moins le malin quand tu sera sur l’eau sale bête !*

Elle aurait juré l’avoir entendu rire, dans un dernier effort elle atteignit enfin l’eau et avant qu’elle n’ai eut le temps de se hisser à bord, la panthère sauta souplement sur l’embarcation.

*Alors tu traînes ? *

*Je te déteste quand tu es comme ça tu sais ! *

Elle grimpa à son tour et elle mis en marche le radeau poussant fortement sur la perche prévue à cet effet, les lançant touts les deux vers l’inconnu. La traversée se fit sans encombre en dehors des râleries incessantes de griffe, qui ne parvenait manifestement pas à garder sa mauvaise humeur pour lui ce matin. Ils débarquèrent en silence, la discrétion serait de mise pour eux puisque l’île était manifestement occupée, l’odeur était encore plus écœurante mélange de putréfaction et de chose indescriptible. Elle ne put s’empêcher de mettre une main devant ses narines, en grimaçant, avec cette puanteur comment identifier clairement d’autres odeurs. Il faudrait du temps pour qu’ils s’habituent , elle arrima la radeau avec une liane solide et le camoufla en faisant pousser la végétation ambiante.

*En route mon ami... passons par les arbres c’est le plus sur je pense…*

*Je le pense aussi cet endroit ne me dit rien qui vaille…*

Leur progression silencieuse les mena jusqu’à la tombée de la nuit ils s’installèrent dans un lieu sécurisé pour dormir, mais leur sommeil fut troublé. Les écho relativement proche d’une bataille les réveilla. Avec prudence il se rapprochèrent attendant que les chose se tasse pour avancer vraiment. D’après ce qu’il pouvais voir, il y avait là deux personnes qui se battaient contre d’autre à l’allure plus que repoussante. Le combat ne tournait pas vraiment à leur avantage, mais ignorant encore le pourquoi du comment, elle n’avait pas l’intention d’intervenir. Assistant à la scène en tant que spectateur ils continuèrent à suivre de loin et en totale discrétion la jeune femme lorsqu’elle se mit en quête de son compagnon enlevé par les créatures. Griffe avait remarqué la petite tigresse qui les accompagnait, ce détails les rassura un peu parce que quelque part quelqu’un qui est suivit librement par un animal ne peut pas être totalement mauvais. Elle semblait épuisée mais continuait à avancer une telle obstination intrigua finuala, le petit matin arriva, facilitant sa progression, d’ailleurs elle avait été étonnée par la vitesse de marche de la femme. Encore une fois elle n’intervint pas quand elle se fit prendre en chasse ces bestioles en avaient après eux inutile de se les mettre sur le dos !
Encore une fois elle observa de loin tapie sous le couvert des arbres, mais cette fois il était plus simple de se faire une idée. Après l’explosion du dôme de glace les choses se précipitèrent et la jeune femme se dirigea droit dans leur direction, ils ne bougèrent pas, quelque créatures la poursuivirent. Finn avait bien compris qu’elle ne pourrais pas faire grand chose contre eux vu son état, alors elle pris la décision d’user de son contrôle sur la végétation pour les arrêter. Un d’entre eux parvint néanmoins à continuer sa route, mais elle ne fit rien de plus, car l’homme arrivait lui aussi chassant le chasseur. Curieuse de voir la suite elle se déplaça à leur suite ne tenant pas compte de l’avis de griffe qui considérait cela trop risqué. Elle aurait peut-être du l’écouter, car elle commis un légère erreur d’inattention et avec le calme relatif qui succéda à la bataille, le petit fauve la repéra, la voir se hérisser de la sorte amusa finn.


*C’est malin….maintenant la petite t’a sentit… et les autre aussi je suppose !*

*De toute façon il fallait que ça arrive non ? On allait pas rester cachés à les regarder éternellement !*

*Je ne pense toujours pas que ce soit une bonne idée !*

*Pense comme tu veux mais je ne vais pas les laisser là… je pense qu’un coup de main leur serait plus qu’utile..*

*Tu ne m’écoute jamais de toute façon !*

Elle se laissa glisser pour regagner le sol, ne cherchant plus à être la plus discrète possible, elle redressa et mis un peu d’ordre dans sa tenue, bien que ce ne soit pas vraiment nécessaire à son avis, les deux autres n’ayant pas l’air bien frais non plus. Le plus désagréable étant surement qu’ils empestaient l’odeur fétide du sang de ces créatures, mais ça elle s’y ferait, n’ayant plus trop le choix. Elle fut vite rejointe par son ami à fourrure qui vint se coller à ses jambes, une présence des plus rassurante, et puis qui ne tente rien n’a rien ils étaient découverts de toute façon. Elle avança lentement sortant de la pénombre mais s’arrêtant tout de même à une distance respectable, elle jeta un regard amusé à la jeune tigresse, qui feulait comme si elle avait croisé le diable.


*Tu as vu Griffe elle est toute petite…. Elle ne devrait pas être avec sa mère ?*

*Surement, en tout cas elle a du caractère, même si ça manque un peu de coffre…*

*Elle grandira, tu devrais peut-être lui dire de se calmer…*

*Je peux toujours essayer..*

Ce dialogue silencieux n’avait duré que quelques secondes, pendant lesquelles elle s’était contenté d’observer en silence les deux individus. En réalité il n’étaient pas humains, ni l’un, ni l’autre, mais probablement de la même espèce vu les similarités physiques entre eux. D’après ce qu’elle savait ils pouvaient très bien être des elfes, en fait elle n’en était pas certaine n’en ayant croisé que fort peu au cour de sa brève vie citadine. Elle ne savait pas vraiment ce qu’elle devait dire, mais à priori détendre l’atmosphère un chouya serait bien venu histoire qu’il ne la prenne pas pour un adversaire de plus.

Bonjour,…. Enfin c’est une façon de parler je suppose. Je me présente, Finuala, et le grand ténébreux là, c’est griffe noire…


Le grognement qui s’éleva montra bien à quel point son amis félin appréciait l’allusion, mais de toute façon il n’était jamais content celui là donc peut importe. Elle avait opté pour un soupçon d’ironie se disant que de toute façon il n’y avait pas de code pour ce genre de rencontre. Mais c’était eux qui se sentait menacés donc à elle de faire en sorte qu’il soient moins mal à l’aise, enfin tout étant relatif bien sûr, l’île étant toujours peuplée par les créatures qui finiraient surement par revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Lilo Jazzil
{& Eldohlienne
Admin'
avatar
. Féminin . 1059
. 29/08/2007
. Álmos

ID Eldohlien ( cliquez )

. Sweet Melody .
:
200/250  (200/250)
:
125/250  (125/250)
:
MessageSujet: Re: Retour au point de départ [Ino & Finuala]   Lun 31 Mar - 15:25

[Bon inspi caca heureusement que vous aviez fait des looong posts et puis ben désolée d'avoir était si longue pour faire "ça"...-_-]

Résumons. Un avant bras gauche broyé, un dôme glacé, des ennemis furieux et pourtant Lilo avait presque le sourire. Elle savait qu’à partir de maintenant elle serait le boulet de cette histoire mais qu’importe elle l’avait retrouvé et il allait bien. Intuition utopiste ou simple divagation elle n’aurait su le dire mais elle savait que ça irait, ils s’en sortiraient tous les trois. Mais elle savait aussi que c’était loin d’être gagné,


Citation :
« C’est une aptitude commune à toutes les créatures de sexe féminin que de ne pas écouter ce que l’on dit , ou j’ai ramassé les deux enfoirées qui en font un point d’honneur ?… Bah , enfin , content de t’avoir de nouveau à mes cotés tête de mule ! »


-Je crois que dans le fond ta boule de poil et moi on se ressemble, on doit avoir un faible pour les fouineurs dans ton genre…rétorqua-t-elle limite à bout de souffle, Contente de te revoir aussi morveux !


Lilo se retourna et vit Mizu arrivée, sacrée bestiole…elle porta ensuite son regard sur le dôme. Comment sortir de là maintenant Lilo avait vraiment des idées à la con par moment. Plus ils attendaient et plus les rageux derrières martelaient la glace, à ce rythme là ils allaient finir sous les décombres de ce dôme,


Citation :
« Couchez vous … Ca va chier des bulles carrées ! »


Des bulles quoi ? Lilo regarda l’elfe et eut comme un moment de panique. Qu’est-ce qu’il faisait ! Dans le doute elle s’accroupie derrière lui Mizuki à ses côtés et se cacha la tête, la température grimpa rapidement jusqu’à provoquer des fissures dans la glace puis soudain elle éclata littéralement en bloc épais qui clouèrent les reptiles. Elle se releva stupéfaite, il lui restait tant d’énergie que ça ? Quels genres de pouvoirs avait-il réellement ? Il leur demanda de partir devant, elle hocha la tête elle n’était pas en état de mener bataille et donc ne protesta pas. Elle allait partir puis il rajouta qu’il avait un truc à faire. Elle faillit revenir sur ses pas, mais ne dit rien. Depuis le début il a apparemment des choses à régler, elle partie donc sans un mot direction la forêt. Elle se tenait le bras ne voulant pas perdre le peu d’énergie qui lui restait à le soigner mais en même temps l’odeur du sang laissait derrière elle une piste plus qu’évident. Lilo spécialiste des forêts se déplaçait dans la pénombre rapidement et en silence, les semer c’est tout ce qu’elle avait à faire en attendant le retour d’Ino.

Des bruits sourds se faisaient entendre loin derrière elle, ces idiots déracinaient tout ce qui était sur leur passage, maudit soient-ils…ces abominations de la nature n’ont strictement rien dans le ciboulot ! Elle s’arrêta un temps, les branchages semblaient bouger autour d’elle puis des lianes se détachèrent des arbres comme des serpents pour aller s’engouffrer dans la forêt,


*Essayez de déraciner ça pour voir*


Elle leur fit un véritable barrage de liane sur tout le chemin puis reprit sa route sans bruit. Mizu la suivait en regardant par moment arrière, Lilo la suivait du regard et vit que cette fois elle s’était arrêtée, Ino devait être dans les parages mais Lilo ne pouvait pas faire demi tour sans tomber sur ses poursuivants. Elle laissa donc Mizu faire demi tour seule il y avait moins de chance pour qu’il la repère. L’elfe regarda la tigresse partir, elle écouta ses petites pattes marteler le sol puis disparaître en espérant que ça irait.
Si Ino était au top de sa force Lilo commençait sérieusement à tourner au ralenti si seulement elle avait gaspillé moins d’énergie inutilement ! Quelle idiote ! Son bras la lançait tellement bien qu’elle s’arrêta accroupie derrière un arbre et ne bougea plus du tout, quitte a avancer à 2kms/hrs autant ne plus avancer du tout.


Citation :
« AH nan Mizuki t’abuses la merde ! »

Lilo leva a tête et poussa un soupir de soulagement, elle resta contre l’arbre sans bouger. Elle attendit, sage pour une fois, de savoir ce qui allait se passer, elle sentait sa présence même si elle n’entendait plus sa voix, elle le sentait sûr de lui et surtout inconscient mais bon ça ça fait partie de ses caractéristiques, on ne pourra rien y changer. Lilo se glissa dans la forêt pour les rejoindre, il fallait qu’il en termine rapidement les autres se rapprochaient. Elle saisit quelques brides des phrases échanger mais entendit surtout les fracas des combats et avant qu’elle n’ait eu le temps de les rejoindre elle entendit Ino derrière elle,

Citation :
« Eh bien ! Rien de mieux qu’une bonne poussée d’adrénaline pour se mettre en jambe ! Si on se trouvait un coin sympa pour manger un peu ? »

Elle eut un faible sourit et murmura un ‘espèce d’idiot’ plein d’affection, Lilo se releva se tenant toujours le bras et vit Mizu agir étrangement. En effet il y avait quelqu’un. Lilo qui se vantait d’avoir du flair était passé complément à côté (boulayyyy ! xD) comment cette personne avait-elle pu se dissimuler ? Depuis combien temps ?...Non deux personnes, elles apparurent face à eux une jeune femme et une panthère noire. Visiblement pas hostile mais quand même vu la situation Lilo restait méfiante,

Citation :
Bonjour,…. Enfin c’est une façon de parler je suppose. Je me présente, Finuala, et le grand ténébreux là, c’est griffe noire…

On va prendre un café ? C’est un peu l’impression que lui donnait la demoiselle visiblement très détaché et peu concernée par tout les dégâts alentours. Elle avait dut sans doute débarquer là par hasard,

-…Bonjour…moi c’est Lilo et voici Mizuki et son maître Ino…Mais si vous voulez bien on fera causette une autre fois.


Ca se rapprochait, Lilo jeta à œil sur Ino est-ce qu’ils les sentaient aussi ? Les reptiles n’avaient pas lâché l’affaire. Elle prit un saï dans sa main valide,

-Finuala je sais que vous n’avez rien demandé mais disons que mon jeune ami et moi sommes en fâcheuse posture et en parlant avec nous vous risquez de vous attirer les foudres de nos opposants.
Si vous savez vous battre je vous conseille de vous préparer sinon passez votre chemin ce serait plus prudent.


Elle regarda alternativement la panthère et la jeune fille puis finit par reprendre,

-Mais étant donné que j’ai été incapable de sentir votre présence je ne pense pas me tromper en disant que vous savez vous battre…j’irais même jusqu’à dire que vous en avez l’habitude…


Un craquement se fit nettement entendre derrière eux mais il ne venait d’aucun des personnages présents,

-Alors ?
Revenir en haut Aller en bas



ID Eldohlien ( cliquez )
MessageSujet: Re: Retour au point de départ [Ino & Finuala]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour au point de départ [Ino & Finuala]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•Mhyateî Keíyh Eldohlia• :: ✖ Archive RP 2oo9 :: #~ Les Terres Lointaines ~# :: ~¤ La Plage aux Rêves ¤~-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit